Porte et sécurité

/Other/SecurityPoint/couv.jpg

Quel que soit le matériau choisi, l'important est de vérifier la solidité de votre porte, en d'autres termes, sa résistance à l'effraction. Sans oublier, tous les éléments qui permettent de la tenir et de s'insérer dans la structure même de votre habitation…

  • Comment évaluer la résistance de ma porte d'entrée ?
  • Les différents matériaux
  • Comment renforcer la sécurité de ma porte

Comment évaluer la résistance de ma porte d’entrée ?

 La résistance d’une porte d’entrée dépend de la qualité de plusieurs éléments complémentaires :

  • le dormant c'est-à-dire l'encadrement de la porte, scellé dans la maçonnerie ;
  • l'ouvrant, également appelé vantail, et que l'on associe généralement à la porte, dans le langage commun. Le choix du matériau (voir ci-dessous) et l’épaisseur de la porte (jusqu’à 80 mm) sont déterminants : ils constituent les meilleurs alliés de la sécurité de votre logement ainsi que de son isolation thermique et acoustique
  • les gonds, au nombre de deux ou trois, qui permettent à la porte de pivoter. Eux-mêmes sont fixés sur de petites pièces métalliques appelées paumelles. Pour renforcer la protection de la porte d’entrée, de plus en plus de fabricants proposent des paumelles, tridimensionnelles, la protégeant contre tout risque de forçage, de soulèvement, d’enfoncement ou de relèvement.

Les différents  matériaux

Intemporel, le bois reste le matériau le plus performant en termes d’isolation thermique et acoustique. Proposé dans de nombreuses essences (chêne, bois exotique, sapin…), il offre aussi une large palette de finitions. Moins onéreux que d’autres matériaux, il exige un minimum d’entretien.

Largement démocratisé, le PVC offre une bonne isolation thermique. Même si son design se modernise, sa palette de couleurs reste encore limitée. Ne nécessitant aucun entretien et résistant aux intempéries, il est en plus d’un excellent rapport qualité/prix.

Très prisé par les architectes, l’aluminium est design et contemporain. Sans entretien et anti-corrosif, ce matériau est particulièrement adapté aux maisons de bord de mer. En revanche, comme il est conducteur, son principal défaut est son faible pouvoir isolant (thermique et acoustique).

Moderne et résistant à toute épreuve (à l’exception des effets pluies), l’acier ne demande très peu d'entretien. Comme l’aluminium, Il se caractérise par des qualités d’isolation inférieures à celles du bois et du PVC.

Esthétique et très moderne, le composite gagne du terrain. Hyper résistant, il offre un excellent niveau de sécurité et un fort pouvoir d’isolation. De plus en plus innovant, il affiche une variété de formes et de couleurs.

Comment renforcer la sécurité de ma porte ?

 Une porte ultra résistante n'est pas grand-chose si votre système de verrouillage est de piètre qualité ! Quel que soit votre choix, il est indispensable que votre porte d'entrée soit équipée d'une serrure et d'un cylindre dont la résistance est garantie : privilégiez une serrure avec au moins trois points de fermeture et un système de clé et cylindres haute sécurité, le tout bénéficiant du label a2p. Ces équipements, essentiels pour votre protection, constituent de véritables barrages pour les cambrioleurs, qui dans la majorité des cas renoncent à toute tentative d’effraction si le système résiste plus de 5 minutes. Cela vaut donc la peine de s'attarder sur cette question et d’y consacrer un budget !